Translate

dimanche 30 juin 2013

1881 - Pigalle

1881 - Pigalle:



La réputation sulfureuse du quartier de Pigalle débute en 1881 avec l'ouverture du cabaret "Le Chat Noir" au 84 du Boulevard Rochechouart, repris par Bruant en 1885. La même année, un ancien bagnard créée "La Marmite". Celui ci inaugurera les spectacles de strip tease au Divan Japonnais. Mais c'est en 1889, que l'installation du Moulin Rouge confirmera la tendance d'un quartier désormais voué à l'assouvissement des plaisirs les plus divers.
La période 1910 /1930 sera marquée par l'installation de la pègre.
Truands et souteneurs se retrouvent volontiers à la Brasserie Graff et au Café de la Place Blanche. 2000 filles travaillent alors dans 177 bordels. Au cours des années 30, la mafia corse décide de s'emparer des lieux en s'en prenant au "milieu" parisien.
Peu temps avant la guerre, l'héroïne fera une arrivée très remarquée. Si l'Occupation ne changera pas grand chose, la loi Marthe Richard en 1946 mettra un gros coup de frein aux activités du quartier. Les bordels fermeront, poussant ainsi la prostitution à se délocaliser dans la rue ou dans les hôtels de passe. Victimes d'une chasse au sorcière dans les années 1960, beaucoup d'entre eux seront poussés à la fermeture.
Les années 70 verront pousser les sexshops et cinéma spécialisés. Ces derniers ont été remplacés aujourd'hui par de nombreux "bars à hôtesse", relativement réglementés, qui préservent une débauche de facade pour touristes.

Enregistrer un commentaire

AddThis